Franchir l’infranchissable

Dépasser nos limites

On attribue souvent nos propres limitations au monde qui nous entoure: notre entourage, famille ou amis, nos supérieurs, nos collègues…

Cependant, souvent, nous construisons nos barrières. La peur de l’échec, un manque de confiance en soi nous empêchent d’aller de l’avant et d’essayer des nouvelles choses.

Comment faire le premier pas?

  • Franchir la première et la plus importante des étapes: Réaliser que vous êtes votre limite.
  • Faites une liste de vos rêves, de vos projets et estimer un objectif de temps ou une date précise pour arriver à votre but. Attention, à tout de même vous imposer des objectifs de temps réalisables 😉
  • Faites un plan pour définir les premiers paliers. Félicitez vous à chaque étape terminées
  • Démarrez!
  • Apprenez à apprécier l’expérience, le chemin tout autant que l’objectif final. On apprend des échecs ( non pas nos échecs mais l’échec d’une action 😉 )

 

N’hésitez pas à partager vos expériences avec moi, on apprend aussi dans l’échange 🙂

Un peu de moi:

J’ai réalisé il y a peu de temps que je m’imposait mes propres limites par une peur excessive de l’échec. Je regardais souvent les autres faire et je me disais qu’eux seuls pouvaient y arriver. Un jour, plutôt ordinaire de plus, je me suis lancée. Je me répète tout le temps. Si les autres y arrivent, alors pourquoi je n’essayerais pas.

 

Mes défis 2017

  • Courir un marathon (1er Mai 2017)
  • Ouvrir ce blog
  • Apprécier le chemin tout autant que la destination finale.

Je doute beaucoup. Il m’arrive souvent de vouloir abandonner. Je m’entends souvent dire “Et si j’échoue?”. Heureusement pour moi, je suis entourée de gens qui me poussent: Mon mari, qui me répète “et si tu y arrives?”, une amie, à qui j’ai fait lire mes premiers textes et qui m’a convaincu de lancer ce blog en me disant “tu pourrais provoquer le déclic et aider quelqu’un d’autre”, Patrice 😉 qui a partagé un de mes textes sur Facebook, sans me le dire, ce qui m’a poussé à le partager sur le mien, alors que je redoutais les réactions de mon entourage.

Alors non cela ne sera pas facile. Nous devrons nous bousculer plus d’une fois mais le jeu en vaut la chandelle 🙂

 

Lancez vous !

Un commentaire sur “Franchir l’infranchissable

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :